"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

lundi 29 décembre 2008

SF : "EQUILIBRIUM" et "FARENHEIT 451"

Très récemment, une collègue du Portalet m'a prêté un film de science-fiction que je ne connaissais pas, Equilibrium [voir sa fiche sur http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=1090]. Le film se déroule dans un monde utopique post-apocalyptique qui, sous le prétexte d'éviter la reproduction des guerres qui ont failli exterminer l'humanité, a décidé d'éliminer les émotions.
Par conséquent, chaque individu, y compris les jeunes enfants, doit se soumettre à la prise d'injections régulières d'une drogue, le Prozium, censé priver le cerveau de toute émotion. Clerick John Preston (joué par Christian Bale, le magnifique Batman de "Batman begins") interprète à la perfection un agent du pouvoir, véritable robot humain, chargé d'éliminer tous ceux qui ne respectent pas ces terribles règles jusqu'à ce qu'il se rende compte de l'horreur absolue des ordres absurdes et inhumains qu'il est chargé d'appliquer. Etant l'un des plus proches collaborateurs du pouvoir, et l'un de ses plus dévoués, il est théoriquement au-dessus de tout soupçon. Mais c'est compter sans le système qui, comme tout système totalitaire, espionne ses propres espions... Parce qu'il est justement entraîné à ne pas écouter ses émotions, il parvient cependant, in extremis, à renverser la vapeur et mettre à bas la tyrannie.
En voyant ce film, j'ai bien entendu pensé à "Farenheit 451", le livre de Bradbury, publié en 1953, dont Truffaut a réalisé une très belle adaptation (1966). Dans Farenheit, les pompiers se "contentaient" de brûler les livres (et accessoirement les personnes que l'on trouvait avec des livres) et la résistance consistait à "devenir un livre" en l'apprenant par coeur. C'était déjà terrifiant mais le monde d'Equilibrium est mille fois pire. On pense aussi bien entendu à Matrix et à Bienvenue à Gattaca (voir http://rock07.blogs.allocine.fr/?blog=rock07&tool=&page=3&f=1) et aussi, pour les anglophones : http://collegeportaletanglais-europeen.blogspot.com/2008_06_01_archive.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous remercions de vos commentaires mais nous vous indiquons que, sur ce blog les commentaires reçus sont automatiquement modérés et que seront systématiquement supprimés tous propos de caractère injurieux, violent, raciste, à caractère sexuel ou attentatoire aux bonnes moeurs. Merci de votre compréhension.