"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

dimanche 21 décembre 2008

CINEMA : "LE JOUR OU LA TERRE S'ARRÊTA"


Hier je suis allé voir le film "Le jour où la terre s'arrêta" avec Keanu Reeves. Il s'agit d'un film de Science-Fiction qui est un remake d'un film de Robert Wise sorti en 1951. J'avais vu cette 1ère version, inspirée d'une nouvelle "Farewell to the master" d'un écrivain américan oublié maintenant, pendant mes années de fac lors d'un festival de la SF à la Maison de la Culture de Grenoble. Le titre original de ce film est "The day the earth stood still". Dans cette nouvelle adaptation, l'extraterrestre D.C. Klaatu, en mission sur terre pour "sauver la Terre mais non l'Humanité" est magistralement interprété par Keanu Reeves. Je vou renvoie à ma critique (avec la vidéo de présentation du film) dans mon blog cinéma Cinérock07
L'auteur de la nouvelle, publiée en 1940, était Harry Bates, bien oublié de nos jours. Il avait pourtant été à l'origine de la fondation de plusieurs revues de SF, en particulier d' "Astounding SF" et de "Weird Tales" qui firent énormément pour la diffusion de ce nouveau style aux USA et dans le monde.
J'étais à l'époque, très impliqué dans l'étude des OVNI et des extraterrestres (bien que j'aie pris de la distance, mon intérêt n'a jamais cessé).
En y réflechissant, je me rends compte que ce film de Robert Wise avait aussi inspiré ma nouvelle "Le visiteur", initialement intitulée "L'étranger" publiée en 1972 (voir mon post du 13/08/2007).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous remercions de vos commentaires mais nous vous indiquons que, sur ce blog les commentaires reçus sont automatiquement modérés et que seront systématiquement supprimés tous propos de caractère injurieux, violent, raciste, à caractère sexuel ou attentatoire aux bonnes moeurs. Merci de votre compréhension.