"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

dimanche 14 décembre 2008

HOMMAGE A ALEXANDROS GRIGOROPOULOS


Ce nom ne vous dit peut-être rien. C'est celui de l'adolescent grec de 15 ans tué par balles lors d'affrontements avec la police d'Athènes le 6 décembre dernier. Sa mort a eu lieu dans le quartier étudiant d'Exarchia, situé en plein coeur d'Athènes et réputé comme bohème et contestataire. C'est notamment là qu'avaient débuté dans les années 1970 les grandes protestations étudiantes ayant abouti à la chute de la dictature des colonels. Depuis, les affrontements se sont développés à Athènes, Salonique mais aussi dans d'autres grandes villes de Grèce et de nombreuses manifestations de soutien ont eu lieu dans différentes villes d'Europe (Paris, Barcelone, Bordeaux...) On ne peut, bien entendu, comparer le régime grec actuel à celui qui régnait à l'époque des colonels, et c'est heureux mais on ne peut s'empêcher de compatir à la douleur de la famille et des amis de ce jeune. La révolte des étudiants d'Athènes a des origines que peuvent comprendre et partager tous les jeunes (et moins jeunes) des atres nations européennes confrontées aux problèmes économiques, aux suppressions d'effectifs, au mal-être généralisé. http://www.lejdd.fr/cmc/international/200850/les-grecs-disent-leur-colere_171128.html Autres articles sur les sites du Monde, du Nouvel Observateur, etc.

J'aime la Grèce, sa civilisation et son peuple et je ne peux rester insensible à ce qui s'y passe actuellement.

1 commentaire:

  1. Hélas, les manifestations continuent et il y a encore des blessés et des morts. Qu'a-t-on fait de l'inventrice de la démocratie, de la beauté et de la culture sacrifiée sur l'autel de la finance internationale !

    RépondreSupprimer

Nous vous remercions de vos commentaires mais nous vous indiquons que, sur ce blog les commentaires reçus sont automatiquement modérés et que seront systématiquement supprimés tous propos de caractère injurieux, violent, raciste, à caractère sexuel ou attentatoire aux bonnes moeurs. Merci de votre compréhension.