"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

dimanche 2 septembre 2007

FYNN : "Anna et Mister God"
















Voilà un autre livre superbe dont je voudrais vous parler et vous inciter à lire. C'est une amie, Denise B. de Nice, qui me l'avait offert en 1982. Là aussi, lorsque j'étais libraire, je l'ai conseillé à de nombreux clients. Cet auteur est inconnu par ailleurs (de moi, du moins). Cela se passe dans le quartier - à l'époque populaire, voire pauvre - de l'East End (C'est devenu depuis LE quartier "branché" de Londres). *

Anna, une petite fille "crasseuse, meurtrie et terrifiée" avait été trouvée assise sur une marche. L'auteur, qui est aussi le narrateur, dit comment il l'a conduite à sa mère, une vigoureuse irlandaise, qui accueillait tous les "chiens perdus" qu'on lui amenait. 

Anna avait pour intérêt principal dans l'existence sa familiarité avec "Mister God", autrement dit avec Dieu. A six ans, elle était théologienne, mathématicienne, philosophe, poète et jardinière... Et surtout, elle n'avait pas sa langue dans sa poche et n'y allait pas par quatre chemins pour dire aux autres - et à Mr. God - ce qu'elle avait sur le cœur. C'est un livre magique. Dans sa présentation, Vernon Sproxton dit ceci :

"Il y a de bons livres, des livres quelconques, et de mauvais livres. Parmi les bons, il y en a d'honnêtes, d'inspirants, d'émouvants, de prophétiques, d'édifiants. Mais, dans mon langage, il y a une autre catégorie, celle des livres-ha ! Celui-ci en est un. Les livres-ha ! sont ceux qui déterminent, dans la conscience du lecteur, un changement profond. Ils dilatent sa sensibilité d'une manière telle qu'il se met à regarder les objets les plus familiers comme s'il les observait pour la première fois. Les livres-ha ! galvanisent. Ils atteignent le centre nerveux de l'être, et le lecteur en reçoit un choc presque physique. Un frisson d'excitation le parcourt de la tête aux pieds.

Les livres-ha ! ne courent pas les rues (...)"


Après une éclipse de plusieurs années, où j'étais l'un des seuls libraires à le commander au Seuil, il a fini par être épuisé. Puis après avoir fait des pieds et des mains auprès de l'éditeur pour qu'il le soit à nouveau, ils l'ont réédité sous une autre jaquette, moins sympa, à mon avis (mais là n'est pas l'important). Et je viens de vérifier (mai 2016), on le trouve toujours et vous pouvez le commander et, si vous connaissez bien votre libraire, lui dire d'en avoir toujours un en fonds car, c'est sûr, il le vendra. 

Voir les commentaires récemment ajoutés (janvier-février 2008) par Jean-Pierre et encore plus récemment (26/05/2016), par Claire-Marie, professeur-documentaliste à Valenciennes, qui le conseille à ses élèves.

12 commentaires:

  1. Bonjour
    On m'a offert ce livre dans les années 70. Il venait d'une librairie du quartier latin nommée "paris des rêves" et c'est le libraire qui l'avait conseillé à mon amie. Etait ce vous ?
    Cordialement
    Jean-Pierre

    (C'est une petite perle et, je vous rassure, il est facile à trouver)

    RépondreSupprimer
  2. Non ce n'était pas moi. J'ai été libraire, mais pas à Paris. En tout cas, cela me fait plaisir de savoir que ce confrère vous a aussi bien conseillé. C'est d'autant plus curieux de constater que sa librairie s'appelle "Paris des rêves"... Le hasard ???

    RépondreSupprimer
  3. J'avais noté le titre de votre blog et pensé "peut être que...".
    Merci d'avoir parlé de ce livre merveilleux.

    j'ai vu qu'il y avait eu des suites (impossibles!....) ou des avatars mais j'hésite à les acheter de peur d'être cruellement déçu.

    La curiosité va-t-elle triompher ??

    Cordialement
    Jean-Pierre

    RépondreSupprimer
  4. Il existe bien un autre livre "Le Cahier d'Anna" ("Anna's Book" en anglais, paru en 1986 que je possède. C'est en quelque sorte une "suite". Puisque tu relances le débat, je vais faire un nouveau "post" à ce sujet.
    Merci en tout cas d'avoir lancé le débat car ce livre mérite d'être mieux connu.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai aussi lu "Anna et le cavalier noir", pas mal mais ,bien sûr, pas à la hauteur de "Anna et Mister God". Je n'ai pas vu la nouvelle édition mais j'aimais beaucoup l'ancienne couverture avec Anna, que j'ai toujours imaginé brune malgré les précisions du livre.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    c'est par hazard que je suis tombée sur ce livre.. que j'ai gardé tout au fond de ma bibliothèque depuis des années comme un bijou précieux sans avoir le temps de le lire.. il m'a suivis lors de mes déménagements et des tumultes de ma vie..Et je le retrouve aujourd'hui..je me réjouis de le découvrir enfin.
    Belle journée
    Martine

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Moi aussi j'avais acheté ce livre à Dublin autour de 1990, sans jamais le lire. Je l'ai sorti il y a quelques semaines du fond de ma bibliothèque et... oh surprise. Quel délice! Je crois qu'il y a des livres qu'on achète ou qu'on obtient on ne sait pas pourquoi et qui ressortent juste au bon moment dans nos vies.

    Bonne journée à vous,

    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison Marie, Les livres sont comme ça. J'arrive des Etats-Unis et notre guide, Béa, nous a parlé de Kokopelli. Kokopelli est un personnage mythique Indiens. C'est lui qui vous choisit et non nous qui le choisissons (encore faut-il se laisser choisir). J'ai longtemps été libraire et j'ai beaucoup conseillé ce livre. Récemment, une ancienne cliente, m'a arrêté dans la rue pour me remercier de le lui avoir conseillé.

      Supprimer
  8. Bonjour,

    J'ai lu, relu et rerelu ce livre il y a bien des années, il doit dormir dans un carton que je retrouverai en rentrant en France pour ma retraite... à moins que j'aie donné le dernier exemplaire à un ami ? Probable.

    Bref, ce livre-ha m'a marqué, j'y associe depuis l'idée d'événements "-ha", rarissimes (sinon ils ne seraient pas -ha) : la vue sur Mafate depuis le Maïdo à la Réunion, la Rhapsodie sur un thème de Pagananini de Rachmaninov, une rencontre - ça c'est perso, mais c'est ce qui m'a fait arriver sur ce site.

    Retrouvons au fond de nous-mêmes cet esprit d'enfance qui fait toute la force d'Anna et notre émerveillement !

    Benoît

    RépondreSupprimer
  9. Je viens de recevoir un nouveau commentaire d'un professeur-documentaliste de Valenciennes qui, voulant conseiller ce livre à l'un de ses élèves, a fait des recherches et a trouvé mon blog. Ce livre est éternel et il aura marqué plusieurs générations (et j'espère qu'il en marquera encore de nombreuses). A nous de le faire vivre et d'en parler autour de nous...

    RépondreSupprimer
  10. Je précise à tous ceux qui cherchent ces livres qu'ils sont édités par les éditions du Seuil à Paris. Anna et Mr. God existe même en édition de poche, dans la collection Points (au Seuil)

    RépondreSupprimer
  11. En relisant ce blog pour en corriger les erreurs éventuelles, je me rends compte qu'aucun de mes posts n'a autant été commenté que celui-là. Je suis heureux de ces échanges avec des inconnus.

    RépondreSupprimer

Nous vous remercions de vos commentaires mais nous vous indiquons que, sur ce blog les commentaires reçus sont automatiquement modérés et que seront systématiquement supprimés tous propos de caractère injurieux, violent, raciste, à caractère sexuel ou attentatoire aux bonnes moeurs. Merci de votre compréhension.