"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

vendredi 3 août 2018

RAIGN - Knocking On Heavens Door

 

Knockin’ on heaven’s door 

Mama take this badge from me
Maman m’a enlevé mon étoile (de shérif)
I can't use it anymore 
Elle ne me sert plus à rien désormais
It's getting dark too dark to see 
Il commence à faire sombre, trop sombre pour y voir
Feels like I'm knockin' on heaven's door
C’est comme si je tapais à la porte du ciel
Knock-knock-knockin' on heaven's door
Tapais à la porte du ciel
Knock-knock-knockin' on heaven's door
Tapais à la porte du ciel
Knock-knock-knockin' on heaven's door, eh yeah
Tapais à la porte du ciel 

Mama put my guns in the ground 
Maman a posé mes revolvers à terre
I can't shoot them anymore
Je ne pourrai plus jamais tuer personne
That cold black cloud is comin' down
Ce froid nuage noir descend sur la terre
Feels like I'm knockin' on heaven's door
C’est comme si je tapais à la porte du ciel
Knock-knock-knockin' on heaven's door
Tapais à la porte du ciel
Knock-knock-knockin' on heaven's door
Tapais à la porte du ciel
Knock-knock-knockin' on heaven's door 
Tapais à la porte du ciel
Knock-knock-knockin' on heaven's door
Tapais à la porte du ciel

Knockin' on Heaven's Door est une chanson écrite par Bob Dylan. Elle est parue en 1973 sur l'album Pat Garrett and Billy the Kid, bande originale du film du même nom, réalisé par Sam Peckinpah, dans lequel Bob Dylan interprète un personnage énigmatique, « Alias ». La chanson s’entend dans le film au moment de la mort du shérif (d'où le sens des paroles, le « badge » désignant en fait l'étoile du shérif).

Le refrain Knock-knock-knockin' on Heaven's Door est repris quatre fois. Sur scène, Bob Dylan a souvent joué le morceau de façon différente de la version studio, notamment dans les albums suivants : Before the Flood, The 30th Anniversary Concert Celebration et MTV Unplugged. Depuis, la chanson a été reprise et réinterprétée un grand nombre d'artistes ou de groupes et servi à illustrer des films, des séries TV (dont The vampire diaries, Supernatural, Les 100, Lucifer, etc. J’ai entendu cette chanson interprétée par RAIGN dans un épisode de la série de science-fiction Alerte Contagion (Containment), dans l’épisode où Jake brûle les cadavres des victimes de l’épidémie dans le crématorium. J’ai trouvé que l’interprétation qu’en faisait la chanteuse anglaise RAIGN était particulièrement réussie et émouvante. Je n'ai malheureusement trouvé aucun clip correspondant pour l'illustrer ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous remercions de vos commentaires mais nous vous indiquons que, sur ce blog les commentaires reçus sont automatiquement modérés et que seront systématiquement supprimés tous propos de caractère injurieux, violent, raciste, à caractère sexuel ou attentatoire aux bonnes moeurs. Merci de votre compréhension.