"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

samedi 14 mai 2011

POETRY/POESIE : ANNO'S POETRY

video

J'ai découvert Anno sur le disque de Jane Birkin, "Arabesque" publié en 2002. Elle y lit un poème de son neveu, Anno, qui venait de mourir dans un accident de voiture en revenant d'une séance d'enregistrement (il était musicien) sur l'autoroute conduisant à Milan. Je viens de réécouter ce poème et il me bouleverse.
Je transcris ici l'émouvante présentation qu'en fait Jane Birkin sur le disque :

"Voici un poème de Anno. Anno était le fils de mon frère. Il est mort avec ses musiciens dans un accident il y a quelques mois. Il avait 20 ans. Il avait écrit des chansons depuis qu'il avait 12 ans et je veux croire que les poètes ne meurent pas si on les porte en nous et avec nous et je le porte avec fierté. Je veux aussi croire à cette petite éternité de deux minutes. C'est la vôtre en écoutant la poésie d'Anno."

.
Photo d'Anno Birkin peu avant son accident

Voici mon modeste essai de traduction :

Anno :  "Close To The River" (Près de la rivière) texte écrit à Pâques 2001

The Tower walls at midnight burn,
Les murs de la Tour brûlent à minuit, 
With fraught desire - the rocks beneath,
Avec un désir enfoui  - les rochers en-dessous,
Are sharp, and wet with fictions blood.
Sont pointus, et trempés du sang des fictions
Someone leaps, the other turns ... but who is who.
L'un saute, l'autre fait marche arrière... mais qui est qui
Forget what you want, but
Oublie ce que tu veux, mais
Don't forget the link that grew me.
N'oublie pas le lien qui m'a fait grandir.
That travels deeply,
Qui voyage en moi,
Through me in the form of every
A travers moi, dans la forme de chaque
Thought that I think.
pensée qui me traverse.
The Loathing and the Love,
La haine et l'amour
Bubbling together at the
Bouillonnent ensemble
Brink of my emotion.
au bord de mon émotion
This commotion started
Ce désordre s'installa
Long before my face was ever
Longtemps avant que mon visage ne soit
Etched into the Wall of time.
Gravé dans le mur du temps
I have both your madnesses inside.
J'ai à la fois tes deux folies en moi
I am in constant disagreement with myself.
Je suis en constant désaccord avec moi-même
But I cannot leave me.
Mais je ne peux pas me quitter
You both cannot leave me,
pas plus que tu ne peux me quitter
nor one-another, believe me!
ni l'un, ni l'autre, nous ne le pouvons, crois-moi !
I am the ring that won't slip off with soap.
Je suis l'anneau qu'on ne peut faire glisser de son doigt avec un peu de savon
You've broken the armies inside me,
Tu as fait s'affronter des armées à l'intérieur de moi
And now they stand poised and opposed ...
Et maintenant, elles se défient et s'opposent
Now there is blood.
Maintenant, tout baigne dans le sang
Now there is love standing, covered in glory,
Maintenant, il y a l'amour, couvert de gloire,
and honour lies covered in mud.
et l'honneur étendu dans la boue
You and I, Ma, we built too close to the river.
Toi et moi, Ma*, nous avons construit trop près de la rivière
Look at us washing our minds free of fever.
Regarde-nous lavant nos esprits de leur fièvre
Brushing off bird shit and bad dreams forever.
Nettoyant pour toujours la fiente des oiseaux qui nous salit et les mauvais rêves
And never once turning the tide
Et jamais la marée n'a inversé son cours
Thank you for pains and concerns
Merci pour les souffrances et les soucis
That have made me,
Qui m'ont fait,
In turn more
Encore plus 
Unhappy and kind.
Malheureux et bon
I am proud to remind them of you.
Je suis fier de leur faire penser à toi. 

* "Ma" désigne sa mère, Bee Gilbert, dont il était très proche. C'est ce qu'écrit Jane Birkin : "Anno wrote Close to the River for his mother" [Remember Anno, by Catherine O'Brien, You magazine - Nov. 30th, 2003)]

Jane Birkin, Arabesque, disque Capitol (2002)

(Merci à Marie-Cécile O. pour son précieux coup de main )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous remercions de vos commentaires mais nous vous indiquons que, sur ce blog les commentaires reçus sont automatiquement modérés et que seront systématiquement supprimés tous propos de caractère injurieux, violent, raciste, à caractère sexuel ou attentatoire aux bonnes moeurs. Merci de votre compréhension.